Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mai 2017 7 28 /05 /mai /2017 15:32

 

Ceux qui suivent les activités de Porte-Plume, connaissent bien Juliette. 

 

Nous avons déjà vécu plusieurs aventures ensemble, et c'est en Bretagne, dans le Morbihan, à Lizio exactement que tout a commencé, entre elle et moi. Ensuite, on vous a invité à nous suivre.  

 

C'est lors du film " Je ne demande pas la lune juste quelques étoiles " que nos sensibilités se sont croisées. Ce film de Robert Coudray, le poète ferrailleur de Lizio, nous a donné une belle énergie pour inventer.

 

Juliette, Nina dans le film...
Juliette, Nina dans le film...
Juliette, Nina dans le film...

Juliette, Nina dans le film...

Plusieurs étés durant nous avons animé ensemble des ateliers d'écritures - carnets de voyage, invention d'un pays, d'une île ... Elle, en illustration, moi en écriture. 

Toujours dans l'Univers du Poète - Ferrailleur à Lizio.

 

Puis Juliette est venue exposer ses illustrations et son monde de Pharendole pendant les portes ouvertes de Porte-Plume à Angers, a illustré l'une de mes nouvelles, Sur le sentier de paille,  dans Des Ils et des Elles et m'a entraînée dans la maison sur pilotis.

Les liens entre Pharendole et Porte-Plume, entre Juliette et Clodine
Les liens entre Pharendole et Porte-Plume, entre Juliette et Clodine
Les liens entre Pharendole et Porte-Plume, entre Juliette et Clodine
Les liens entre Pharendole et Porte-Plume, entre Juliette et Clodine
Les liens entre Pharendole et Porte-Plume, entre Juliette et Clodine
Les liens entre Pharendole et Porte-Plume, entre Juliette et Clodine
Les liens entre Pharendole et Porte-Plume, entre Juliette et Clodine
Les liens entre Pharendole et Porte-Plume, entre Juliette et Clodine

Les liens entre Pharendole et Porte-Plume, entre Juliette et Clodine

Mais aujourd'hui, je ne vous parlerai pas de nous mais d'un autre binôme,  Juliette et Katia Bessette. 

 

Je vous parlerai de sa dernière publication Les Petits contes de Brocéliande, sortie le 15 juin 2017, aux éditions Au Bord des Continents.

Image empruntée à Juliette

Image empruntée à Juliette

Patrick Jézéquel à l'habitude d'éditer ce qu'on appelle des livres d'art, dans le monde de la féerie, en grands formats, et donc à un prix ... grand format.

 

JULIETTE PINOTEAU ( Pharendole) et les PETITS CONTES de BROCELIANDE
JULIETTE PINOTEAU ( Pharendole) et les PETITS CONTES de BROCELIANDE

L'envie lui est venue de proposer une nouvelle collection pour les enfants, 7/9 ans, des contes illustrés vendus à petits prix puisqu'en poche.

 

Les Petits contes de Brocéliande, sera le premier titre de cette nouvelle collection. 

 

Depuis sa sortie d'école il y a une dizaine d'années, (l'école Pivaut à Nantes), Juliette montre, au gré de ses rencontres, à Patrick Jézéquel, lors de salons et autres, ses créations. Ce dernier y est sensible mais cela Ne rentre pas dans ma ligne éditoriale - 

 

Mais quand la nouvelle idée lui vient, il fait appel à Juliette.

 

L'idée du thème, la commande des illustrations et puis des pistes sur l'auteur à rechercher. Voilà ce qu'il lui dit - demande.

 

Juliette qui connait l'univers de la conteuse Katia Bessette pense à elle. 

 

Le binôme s'installe pour la création.

 

L'une écrit, l'autre dessine au fur et à mesure des connaissances des textes et envoie ses planches à l'éditeur.

 

L'éditeur choisit, Juliette va au bout de son esquisse.

 

Ce seront des dessins en noir et blanc à l'intérieur du livre et en couleur pour la couverture.

 

En principe rien ne lui est demandé de changer, sauf des erreurs de code. Par exemple l'Ankou portait sa faux dans le mauvais sens... Et l'Ankou tout le monde sait qu'il ne faut pas lui faire affront. 

 

Représentation de l'Ankou. L'Ankou (an Ankoù) est la mort personnifiée et l'artisan de la mort (oberour ar maro). Représenté souvent comme un homme très grand et très maigre, les cheveux longs et blancs, un large chapeau de feutre noir dissimule son visage, ses yeux sont deux chandelles qui brillent dans les ténèbres de la nuit. Il tient dans la main une faux à tranchant tourné en dehors qu'il lance en avant pour frapper ses victimes et qu'il aiguise avec un os humain. référence site http://www.lepaysbigouden.fr/pages/ankou.htm

Représentation de l'Ankou. L'Ankou (an Ankoù) est la mort personnifiée et l'artisan de la mort (oberour ar maro). Représenté souvent comme un homme très grand et très maigre, les cheveux longs et blancs, un large chapeau de feutre noir dissimule son visage, ses yeux sont deux chandelles qui brillent dans les ténèbres de la nuit. Il tient dans la main une faux à tranchant tourné en dehors qu'il lance en avant pour frapper ses victimes et qu'il aiguise avec un os humain. référence site http://www.lepaysbigouden.fr/pages/ankou.htm

Cependant  nombres d'illustrations de Juliette ne sont pas dans le livre final car d'une part il y eut choix pour une seule image et d'autre part, 4 contes seront édités au lieu de 8 comme prévus initialement. Pour une histoire de volume semble-t-il, chaque conte plus conséquent que pensé. 

 

C'est cela aussi la vie d'artiste.

 

Beaucoup de travail en amont pour parfois une seule illustration.

 

Juliette me raconte aussi comment, lorsqu'elle ne trouve pas l'exactitude du geste, elle fait poser les siens, prend des photos et dessine ensuite. 

 

 - Lorsqu'on est dans la représentation, dans le figuratif, il faut que les positions des héros soient possibles. Moi je suis plus à l'aise dans mes inventions de monstres  perdus... 

JULIETTE PINOTEAU ( Pharendole) et les PETITS CONTES de BROCELIANDE
JULIETTE PINOTEAU ( Pharendole) et les PETITS CONTES de BROCELIANDE

- En ce qui concerne la couverture, je l'ai refait une fois, l'éditeur trouvait qu'elle était trop enfantine, mais c'est pourtant bien pour des enfants, de 7 à 9 ans ! Bref je l'ai recommencée et c'est finalement la première qui a été choisie. 

 

- Ce qui se dit de cette couverture est que le titre et nos noms à nous auteure et illustratrice ne sont guère visible, mais cela n'est pas de notre choix. C'est dommage oui car le dessin plait bien. C'est important que la couv' soit claire... 

 

Oui dans la profession on dit couv' pour dire couverture ...

 

- Et combien de temps as-tu travaillé à ce livre ?

 

- ça a duré 6 mois mais c'est trés difficile de dire le temps réel de travail. Que doit-on compter ? Est-ce que, lorsque je promène mon chien dans la forêt et que je l'observe en pensant à l'illustration, ça compte ? Et puis mon temps de création est cette année coupé souvent pour m'occuper de notre bébé. C'est un temps fractionné mais tout le temps.

J'ai pris la photo pour moi et Juliette m'a proposé de la poser ici. Je suis heureuse de la partager.

J'ai pris la photo pour moi et Juliette m'a proposé de la poser ici. Je suis heureuse de la partager.

- Et tout ça c'est payé comment ? 

 

- Une avance sur droits d'auteur, à savoir sur les 5% du prix de vente du livre. Oui 5 % c'est malheureusement la réalité de ce qui se pratique partout. 5 % pour l'auteur, 5 % pour l'illustrateur. J'ai donc eu 300 euros avant la réalisation de mon travail et 300 euros après. Je toucherai la suite des droits d'auteur quand la somme des droits d'auteurs dépassera cette avance. Pour cela il faut que le livre se vende. On s'y retrouve plus sur les produits dérivés, sur les cartes par exemple. 

 

Et là Juliette me tend une pochette de cartes qu'elle tient absolument à m'offrir.

 

Merci Juliette ! 

 

Pour en savoir un peu plus sur Juliette, c'est ici : Juliette Pinoteau 

La série de cartes dont les deux illustrations de couv'
La série de cartes dont les deux illustrations de couv' La série de cartes dont les deux illustrations de couv'

La série de cartes dont les deux illustrations de couv'

Sans doute irais-je rencontrer Katia Bessette qui aura des choses à me dire sur sa création / inspiration et sur les binômes auteur / éditeur, auteur / illustrateur. 
 
 
Pour ce qui est de mon voyage je poursuis ma route non loin de Lizio.
 
 
Je vous écrirai un article juste pour ça bientôt, avec les rencontres de la route et des paysages. 
 
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

Rechercher