Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 novembre 2017 4 02 /11 /novembre /2017 19:26

 

Chaque jour ou presque, marcher quelques kilomètres.

 

Peu à chaque fois, mais changer de paysage.

 

C'est fou ce que, lorsque l'on l'observe,

 

le paysage change même sur si peu de surface. 

 

Une roulotte c'est fait pour rouler, n'est-ce pas ?  

 

Alors rouler quand même, même si c'est peu.

 

Qui dit rouler, dit aussi se poser. 

 

Se poser pour la nuit au moins. 

 

Souvent c'est autour du midi ou du début d'après-midi

 

que nous choisissons l'endroit.  

Nos lieux de pose deviennent lieux de poésie.

Nos lieux de pose deviennent lieux de poésie.

L'élément décideur de l'arrêt,

 

est le bien-être des ânesses.

 

Alan, vingt-cinq ans au plus, rencontré il y a quelques

 

mois déjà, dont les connaissances attelage et son savoir

 

intuitif et expérimental,  m'avaient complètement

 

impressionnée, parlait des chevaux et des ânes comme

 

des Frères de voyage .

 

Je n'ai pas trouvé mieux pour dire ce lien,

 

des Frères (ou sœurs) de voyage. Oui ! 

 

Alors c'est cette attention vers elles, nos sœurs de

 

voyage, qui donne le moment de la recherche de la

 

pose. Entre 4 et 12 km, suivant le temps météo

 

 et la topologie du chemin parcouru.

Signe de bien-être que ces roulades  ...
Signe de bien-être que ces roulades  ...

Signe de bien-être que ces roulades ...

Le lieu peut-être très visible ou caché, selon nos envies,

 

selon ce qu'offre le paysage.

 

Il peut-être privé ou public, étroit ou gigantesque ...

 

Il doit fournir de quoi manger aux ânesses qui,

 

contrairement aux chevaux, mastiquent plus longtemps

 

et donc peuvent se contenter de ce qu'elles trouvent.  

 

Pour le moment l'herbe est grasse, presque trop ... 

 

Quant à l'eau pour elles,

 

nous cherchons, fossés, lacs, étangs, rivières

 

si rien de tout cela ne se présente, ce sera cimetière.

 

Comme dit l'ami Franck,

 

C'est chez les morts que vous trouvez le vivant.

 

C'est exactement cela oui ! Très joliment trouvé !

 

Quelques lieux de pose
Quelques lieux de pose
Quelques lieux de pose
Quelques lieux de pose
Quelques lieux de pose
Quelques lieux de pose
Quelques lieux de pose

Quelques lieux de pose

La roulotte bougeotte devient cocon, nid,

 

avec vues différentes chaque jour. 

 

Voisins humains ou voisins rochers, bois, prés, mer,

 

lune, chats, vaches, chevreuils, chouettes, mouettes ...

Intérieur, jour, nuit
Intérieur, jour, nuit
Intérieur, jour, nuit

Intérieur, jour, nuit

Ce jour du 25 octobre donc  :

 

Le pré est trop humide, la roulotte s'y enfoncera, 

 

arrêt donc à la très accueillante zone artisanale.

 

Et me voilà encore fascinée de tant d'histoires

 

différentes sur un territoire si petit.

 

Je suis un peu comme Saint- Exupéry

 

du haut de son avion observant les lumières des

 

maisons et s'imaginant les vies dedans. 

 

Ici, on nous les raconte les vies. Chacun la sienne.

Nos LIEUX de POSES de " chez ROELLINGER " au " QUAI des BULLES " ( 2ème et dernière  partie )

Il y a Alric, l'ancien navigateur, venu se poser ici,

 

s'essayant à la création de meubles en bois,

 

à la peinture de ses voyages précédents et puis non

 

finalement, le passé étant le passé, se met à peindre ce

 

qu'il vit, ce qu'il voit  aujourd'hui.

 

La belle planche de son bureau ?

 

Une pièce charpente bois de son dernier bateau.

 

Il aime cette idée de fidèlité et de seconde vie.

 

Apéro ensemble avec vue sur notre campement.

Nos LIEUX de POSES de " chez ROELLINGER " au " QUAI des BULLES " ( 2ème et dernière  partie )

 

J'ignore le prénom du boulanger et de sa compagne

 

mais je sais dans sa boutique, une bibliothèque à

 

disposition de la clientèle. 

 

Ouvrages sur le respect de la Terre, l'alimentation saine,

 

le jardinage avec la lune,  etc ...

 

Beaucoup d'intérêt pour notre mode de vie.

 

De la lumière au fournil toute la nuit, un bruit régulier.

 

Souvenir d'enfance lorsque la machine à laver

 

ronronnait me berçant dans mon sommeil.

 

Raphaël quand il ne créé pas de confitures, a de grandes conversations avec les animaux
Raphaël quand il ne créé pas de confitures, a de grandes conversations avec les animaux

Raphaël quand il ne créé pas de confitures, a de grandes conversations avec les animaux

 

Il est d'abord venu nous voir tout seul,

 

a passé beaucoup de temps avec les ânesses 

 

puis Raphaël est revenu en famille.

 

Une dizaine de personnes autour de Rose et Prunelle

 

qui avaient déjà été les vedettes de la zone artisanale.

 

C'est ainsi que je découvre l'aventure de Raphaël et de

 

ses confitures.

 

C'est le père qui nous la raconte, fier de ses deux fils,

 

qui modestement, précisent ou atténuent ses propos.

 

Je vous laisse découvrir en cliquant ici : confitures

 

- Vous préférez quel fruit, pour la confiture ?

 

Le lendemain matin, le petit déjeuner avait saveur de

 

pain aux noix et de rhubarbe, d'échanges et de cadeaux.

 

Je ne vous ai parlé du propriétaire du pré trop humide. 

 

Il est retraité d'un drôle de métier : plongeur dans la

 

Rance, pour baliser le chenal.

 

Plongeur trouveur d'épaves... de trésors ...

 

Moi mes trésors, je les trouve tout au long du chemin,

 

dans les paysages, dans les vies des personnes, les

 

bavardages resserrés parce qu'on sait qu'on ne se

 

reverra pas ou peu, on se recroisera ça c'est sûr, tant

 

qu'on est dans le coin...

 

Et il y eut le festival de Saint Malo, de la BD à gogo

 

et parmi elles, une découverte

 

Olivier Josse Hamel et son " A travail "

 

L'auteur de BD Olivier Josso-Hamel poursuit son introspection au fil de son crayon dans le tome 2 de sa série "Au travail". Il y déploie une histoire intimiste, son enfance, sa généalogie et assemble les pièces du puzzle de sa vie pour comprendre d'où il vient et l'origine de sa passion pour la BD.

Nos LIEUX de POSES de " chez ROELLINGER " au " QUAI des BULLES " ( 2ème et dernière  partie )
Nos LIEUX de POSES de " chez ROELLINGER " au " QUAI des BULLES " ( 2ème et dernière  partie )

Je vous raconte cela très bientôt, avec rencontres

 

auteurs hors festival, mais auteurs jeunesse de St Malo

 

Et pour des nouvelles quotidiennes c'est ici sur fb 

 

Clodine Porte-plume 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

Rechercher