Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 février 2017 2 21 /02 /février /2017 21:15

Dix fois j'ai vécu jour et nuit au dessus du clapotis de l'eau.

Dix jours, dix nuits, j'ai écrit mais surtout j'ai respiré large.

Devant moi toujours, le lac ou l'étang,

je le nommais l'un ou l'autre suivant

que je voulais que ça claque

ou que cela m'embarque dans le temps.

LECTURE PHOTO-TEXTE  RESIDENCE d'écriture - MAISON sur PILOTIS -
LECTURE PHOTO-TEXTE  RESIDENCE d'écriture - MAISON sur PILOTIS -

... Longtemps, j'ai eu souvent,

dans mon esprit et sous les paupières, une maison sur pilotis.

Une maison posée, sur un lac ou un étang je ne saurais dire.

Je sais seulement une maison posée sur une eau lumineuse

remplie de ciels et d'oiseau. 

A la fin de l'été calendrier, j'arrivais au bord du lac, ou de l'étang, 

j'arrivais au bord du lac et de quelque chose de moi

mais ça je ne le savais pas. Pas encore...

LECTURE PHOTO-TEXTE  RESIDENCE d'écriture - MAISON sur PILOTIS -
LECTURE PHOTO-TEXTE  RESIDENCE d'écriture - MAISON sur PILOTIS -

Ce texte écrit un peu là-bas, continué en dehors du bord de l'eau.

Longtemps avant - Ce que le jour a fait de moi ici -

Ce que la nuit ... Le ciel  - Longtemps après. 

Cinq moments de l'intime et de la vie devant autour. 

 

Avec moi dans mes valises, la maison sur pilotis.

Avec moi le bruit des pas sur le ponton, les miens de pas ...

Avec moi ce texte et ces photos

pour un temps d'évasion, un temps à lire

un temps que je vous lirai.

LECTURE PHOTO-TEXTE  RESIDENCE d'écriture - MAISON sur PILOTIS -

Quelques-uns sont venus écouter / voir :


- Un moment apaisant et poétique, une petite bulle, un petit bonheur accordé à nos oreilles et à nos yeux !


- Un récit ancré sur pilotis qui finit par s'envoler. Nous faisant voyager à travers les battements d'ailes, bleus métalliques d'oiseau pêcheur, pour finir au milieu des nuages.


- Un voyage dans le temps, le jour, la nuit, en bas, en haut, des images, des couleurs... qui emmènent, qui transportent, dans des émotions, des ressentis où l'imagination à sa place.
Tous ces mots les uns à la suite des autres, posés, apposés, réfléchis, spontanés, vibrent à l'oreille, résonnent dans le cœur, nous transportent ailleurs.


- ça touche l'universel, chacun se raccroche à ses souvenirs ou questionnements.


- L'on retrouve nos jeux d'enfants, nos vieilles peurs, nos questions existentielles


- La surprise, la cerise sur pilotis ...


- Les photos sont superbes et ne desservent pas le texte.

 

Avec moi dans mes valises pour proposer là où je passerai... dans vos bibliothèques, maisons, jardins, salles, cafés-librairies  ...

LECTURE PHOTO-TEXTE  RESIDENCE d'écriture - MAISON sur PILOTIS -
LECTURE PHOTO-TEXTE  RESIDENCE d'écriture - MAISON sur PILOTIS -
Partager cet article
Repost0
6 février 2017 1 06 /02 /février /2017 12:29

Je n'ai jamais tant réfléchi à ce que ma pratique du hamac et

celle du kayak m'a apporté et continue de m'apporter.

Un kayak qui n'est pas sportif, un hamac qui n'est pas fainéant. 

Cette pratique, la mienne, mais aussi transmise aux enfants. 

J'ai élevé mes enfants au hamac  

J'ai transmis le goût de la liberté en kayak plutôt qu'en barque...

Le hamac n'importe où. Extrait : C'est là que je suspendais le temps tout en l'attrapant… Quatre hamacs en carré dans le verger bosquet, c'était joli. Chacun des enfants dedans. Des temps de sieste imposés ou choisis, des temps de repos-lecture ou de rêveries…. Enfants aventuriers à dormir dedans toute une nuit, une nuit entière à la belle étoile. Apprendre Cassiopée et la canopée…
Le hamac n'importe où. Extrait : C'est là que je suspendais le temps tout en l'attrapant… Quatre hamacs en carré dans le verger bosquet, c'était joli. Chacun des enfants dedans. Des temps de sieste imposés ou choisis, des temps de repos-lecture ou de rêveries…. Enfants aventuriers à dormir dedans toute une nuit, une nuit entière à la belle étoile. Apprendre Cassiopée et la canopée…
Le hamac n'importe où. Extrait : C'est là que je suspendais le temps tout en l'attrapant… Quatre hamacs en carré dans le verger bosquet, c'était joli. Chacun des enfants dedans. Des temps de sieste imposés ou choisis, des temps de repos-lecture ou de rêveries…. Enfants aventuriers à dormir dedans toute une nuit, une nuit entière à la belle étoile. Apprendre Cassiopée et la canopée…
Le hamac n'importe où. Extrait : C'est là que je suspendais le temps tout en l'attrapant… Quatre hamacs en carré dans le verger bosquet, c'était joli. Chacun des enfants dedans. Des temps de sieste imposés ou choisis, des temps de repos-lecture ou de rêveries…. Enfants aventuriers à dormir dedans toute une nuit, une nuit entière à la belle étoile. Apprendre Cassiopée et la canopée…

Le hamac n'importe où. Extrait : C'est là que je suspendais le temps tout en l'attrapant… Quatre hamacs en carré dans le verger bosquet, c'était joli. Chacun des enfants dedans. Des temps de sieste imposés ou choisis, des temps de repos-lecture ou de rêveries…. Enfants aventuriers à dormir dedans toute une nuit, une nuit entière à la belle étoile. Apprendre Cassiopée et la canopée…

Extrait : KAYAK, le palindrome. Le mot d'un sens ou de l'autre c'est pareil. … Les enfants, tous savaient nager, mais quand même, le moulin, le barrage … Quand les crues arrivaient, nous avions une toute autre lecture du paysage. Coups de pagaies au-dessus des tables pique-nique ou des clôtures barbelés... La liberté, la prudence, le bon sens.
Extrait : KAYAK, le palindrome. Le mot d'un sens ou de l'autre c'est pareil. … Les enfants, tous savaient nager, mais quand même, le moulin, le barrage … Quand les crues arrivaient, nous avions une toute autre lecture du paysage. Coups de pagaies au-dessus des tables pique-nique ou des clôtures barbelés... La liberté, la prudence, le bon sens.
Extrait : KAYAK, le palindrome. Le mot d'un sens ou de l'autre c'est pareil. … Les enfants, tous savaient nager, mais quand même, le moulin, le barrage … Quand les crues arrivaient, nous avions une toute autre lecture du paysage. Coups de pagaies au-dessus des tables pique-nique ou des clôtures barbelés... La liberté, la prudence, le bon sens.
Extrait : KAYAK, le palindrome. Le mot d'un sens ou de l'autre c'est pareil. … Les enfants, tous savaient nager, mais quand même, le moulin, le barrage … Quand les crues arrivaient, nous avions une toute autre lecture du paysage. Coups de pagaies au-dessus des tables pique-nique ou des clôtures barbelés... La liberté, la prudence, le bon sens.
Extrait : KAYAK, le palindrome. Le mot d'un sens ou de l'autre c'est pareil. … Les enfants, tous savaient nager, mais quand même, le moulin, le barrage … Quand les crues arrivaient, nous avions une toute autre lecture du paysage. Coups de pagaies au-dessus des tables pique-nique ou des clôtures barbelés... La liberté, la prudence, le bon sens.

Extrait : KAYAK, le palindrome. Le mot d'un sens ou de l'autre c'est pareil. … Les enfants, tous savaient nager, mais quand même, le moulin, le barrage … Quand les crues arrivaient, nous avions une toute autre lecture du paysage. Coups de pagaies au-dessus des tables pique-nique ou des clôtures barbelés... La liberté, la prudence, le bon sens.

Nous nous sommes retrouvées, personnes passionnées par l'écriture,

les histoires de vie et notre environnement, notre dehors.

Le hors de nous qui entre en nous. 

Nous avons écrit sous l'impulsion de Dominique Cottereau.

Le livre vient de sortir. 

Moi, je vous parle du " Hamac et du Kayak " mais

chacun vous parlera de son environnement personnel, de son histoire,

de son éducation reçue ou transmise par le dehors.

De la réflexion, des découvertes, de l'humour, du remue-coeur ...

Corinne Meynal, Juliette Cheriki-Nort, Bénédicte Montjoie,

Jean-Paul Vincent, Nadine Nori-Rousselot, Mathilde Descré,

Anne-Marie Rousseau, Nicole Dedonder, Isabelle Moran et moi-même,

nous vous invitons à lire nos Dehors en nous. 

 

Un lieu pour se retrouver, pour écrire le dehors en toute sérénité à la Tour d'Auzay, des balades pour faire ressurgir l'inattendu, une table avec des produits sains du jardin, un âne " Orak", des chambres reposantes, des toilettes sèches, une roulotte … l'adresse ici : http://www.tourisme-deux-sevres.com/preparer-votre-sejour/se-loger/chambres-dhotes/603705-la-tour-dauzay
Un lieu pour se retrouver, pour écrire le dehors en toute sérénité à la Tour d'Auzay, des balades pour faire ressurgir l'inattendu, une table avec des produits sains du jardin, un âne " Orak", des chambres reposantes, des toilettes sèches, une roulotte … l'adresse ici : http://www.tourisme-deux-sevres.com/preparer-votre-sejour/se-loger/chambres-dhotes/603705-la-tour-dauzay
Un lieu pour se retrouver, pour écrire le dehors en toute sérénité à la Tour d'Auzay, des balades pour faire ressurgir l'inattendu, une table avec des produits sains du jardin, un âne " Orak", des chambres reposantes, des toilettes sèches, une roulotte … l'adresse ici : http://www.tourisme-deux-sevres.com/preparer-votre-sejour/se-loger/chambres-dhotes/603705-la-tour-dauzay
Un lieu pour se retrouver, pour écrire le dehors en toute sérénité à la Tour d'Auzay, des balades pour faire ressurgir l'inattendu, une table avec des produits sains du jardin, un âne " Orak", des chambres reposantes, des toilettes sèches, une roulotte … l'adresse ici : http://www.tourisme-deux-sevres.com/preparer-votre-sejour/se-loger/chambres-dhotes/603705-la-tour-dauzay
Un lieu pour se retrouver, pour écrire le dehors en toute sérénité à la Tour d'Auzay, des balades pour faire ressurgir l'inattendu, une table avec des produits sains du jardin, un âne " Orak", des chambres reposantes, des toilettes sèches, une roulotte … l'adresse ici : http://www.tourisme-deux-sevres.com/preparer-votre-sejour/se-loger/chambres-dhotes/603705-la-tour-dauzay

Un lieu pour se retrouver, pour écrire le dehors en toute sérénité à la Tour d'Auzay, des balades pour faire ressurgir l'inattendu, une table avec des produits sains du jardin, un âne " Orak", des chambres reposantes, des toilettes sèches, une roulotte … l'adresse ici : http://www.tourisme-deux-sevres.com/preparer-votre-sejour/se-loger/chambres-dhotes/603705-la-tour-dauzay

Ecriture collective, nouveau livre. Pour ma part, je parle HAMAC et KAYAK.  Le livre s'appelle " Dehors. Ces milieux qui nous trans-forment ". Edition L'Harmattan.

Pour passer commande, merci de me contacter

par mail à : porte-plume.ecriture@orange.fr

ou par tél au 06 24 78 19 07.

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2016 5 28 /10 /octobre /2016 18:18

 

J'écris, de temps à autre, des récits de vie.

L'un d'eux vient d'être publié, aux éditions L'Harmattan.

 

«  Aime trop la vie », est un récit de vie à quatre mains.

Un récit de vie pour dire les cicatrices d'un traumatisme

et le chemin parcouru, reconnu.

Liz derrière moi sur la photo, devant moi dans l'écriture. Ce jour -là, celui de la photo, sans le vouloir nous avions une tenue vestimentaire quasi identique ...

Liz derrière moi sur la photo, devant moi dans l'écriture. Ce jour -là, celui de la photo, sans le vouloir nous avions une tenue vestimentaire quasi identique ...

   Liz est venue un jour me trouver et a déballé sa vie

pour que je l'aide à l'ordonner, la poser, la regarder avec sérénité.

Il lui fallait tout dire d'un coup pour être sûre que j'en accepte l'écriture entière. 

Je dois dire que j'ai eu quelques instants d'hésitation.

Elle m'a affolée cette vie-là.

Qu'en faire ? Pourquoi ? Comment ? Pour qui ? Pour quoi ?

Mais très vite j'ai été rassurée sur l'intention de la «  commande ». 

 

Dans cette enfance coloriée de noir, rayonnaient des petits halos de couleur et ce dès le début de l'histoire. Ça poussait le noir à s'estomper... Petit à petit l'écriture-catharsis a laissé place à l'écriture socialisable. 

Liz savait très bien faire la part des choses et surtout voulait dire le chemin de la reconstruction et de l'apaisement. Elle avait abandonné celui de la colère et de la revanche, celui de l'errance et de la maltraitance envers elle-même.  Elle voulait clarifier son parcours de guérison, pour elle-même d'abord et pour ses proches. Puis chemin faisant, l'écriture - création aidant, la distance et la prise de conscience alternant, le souhait lui est venu d'adresser ce récit à d'autres personnes, à le publier pour ceux et celles qui se débattent avec les cicatrices d'un traumatisme. Dire ce chemin commun entre toutes les victimes. Dire ce mécanisme. Dire l'espoir. 

 

Il fallait pour cette intention, une forme particulière. Il fallait pouvoir parler à tous, ôter les côtés factuels du récit pour n'en garder que son essence. L'écriture matériau a elle aussi connu sa résilience. D'abord chauffée à blanc, elle disait trop. Nous avons donc dû attendre pour retrouver la force de vie, la force de dire le chemin d'avec soi, l'empreinte, les fausses routes, la réconciliation. L'anonymat, lui, est resté. 

  

Les fausse routes de guérison ont mis en péril la vie, mais toujours le sursaut, car finalement, aime trop la vie ...

Les fausse routes de guérison ont mis en péril la vie, mais toujours le sursaut, car finalement, aime trop la vie ...

Les acteurs de la résilience ...

Les acteurs de la résilience ...

L'empreinte ...

L'empreinte ...

PUBLICATION de " AIME TROP LA VIE " Récit de vie - édition L'Harmattan. Octobre 2016.
PUBLICATION de " AIME TROP LA VIE " Récit de vie - édition L'Harmattan. Octobre 2016.

Pour commander le livre, merci de prendre contact avec Clodine

porte-plume.ecriture@orange.fr 

Les histoires que j'écris, d'ordinaire, sont le plus souvent pour des cadeaux d'anniversaire et restent dans la sphère privée. Elles sont le complément de l'album-photo que chacun prend plaisir à consulter. Elles resserrent les liens entre générations, comblent la curiosité des plus jeunes sur la vie de leurs aïeux. Elles parlent de la vie ici ou là, avec ses hauts et ses bas, parfois avec ses petits exploits, toujours avec une réflexion sur ce que la vie fait de nous et inversement. Elles donnent toujours quelque chose à apprendre de soi, que ce soit du point de vue de celui qui raconte - le narrateur-, de celui qui écrit – le biographe-médiateur-, ou de celui qui découvre - le lecteur. Les vies racontées – écrites – lues, en écho à la sienne. Ça bouscule un peu, ça émeut, ça conforte ou déstabilise, avec plus ou moins d'intensité. Ce que l'on relève de l'autre, révèle un peu de soi. Dans les familles, la lecture du livre ouvre les portes de la discussion. «  Je ne savais pas que ... » ou «  Quand tu dis que ... ». Souvent, en même temps que le texte, naissent de nouveaux sentiments. Le narrateur, de voir ainsi sa vie devant soi, compacte et signifiante, se pense différemment. Le fil de sa vie prend sens, prend orientation-éclaircissement-corps. Le lecteur, lui, porte un autre regard sur la personne dont il lit la vie et avec qui il se lie. Nait une sorte de re-connaissance.  La biographe que je suis veille toujours à ce que l'écriture construise des ponts de compréhension avec des vérités multiples.

 

Partager cet article
Repost0
26 juin 2016 7 26 /06 /juin /2016 08:29

 

" Des Ils et des Elles " m'appellent, vous appellent, parmi d'autres livres ...

Petit rappel, ça se passe encore cette après-midi, j'y serai de 14 à 18h.

C'est à St Jean des Mauvrets aux éditions du Petit Pavé. 

 

Et si vous venez je vous parlerai aussi,  probablement, des ateliers d'été. 

Tout est calé, il n'y a plus qu'à vous informer de manière précise !

Editions du Petit Pavé et ateliers d'écriture de l'été.
Editions du Petit Pavé et ateliers d'écriture de l'été.Editions du Petit Pavé et ateliers d'écriture de l'été.

C'est été deux lieux phares : 

La Loire en Anjou et des lieux habités dans le Morbihan.

Ici en mosaïque photos, vous donner quelques ambiances. 

 

Editions du Petit Pavé et ateliers d'écriture de l'été.Editions du Petit Pavé et ateliers d'écriture de l'été.
Editions du Petit Pavé et ateliers d'écriture de l'été.Editions du Petit Pavé et ateliers d'écriture de l'été.Editions du Petit Pavé et ateliers d'écriture de l'été.
Editions du Petit Pavé et ateliers d'écriture de l'été.Editions du Petit Pavé et ateliers d'écriture de l'été.Editions du Petit Pavé et ateliers d'écriture de l'été.
Editions du Petit Pavé et ateliers d'écriture de l'été.Editions du Petit Pavé et ateliers d'écriture de l'été.
Editions du Petit Pavé et ateliers d'écriture de l'été.Editions du Petit Pavé et ateliers d'écriture de l'été.
Editions du Petit Pavé et ateliers d'écriture de l'été.Editions du Petit Pavé et ateliers d'écriture de l'été.
Editions du Petit Pavé et ateliers d'écriture de l'été.Editions du Petit Pavé et ateliers d'écriture de l'été.Editions du Petit Pavé et ateliers d'écriture de l'été.

Et sur ce lien quelques infos. 

Calendrier-des-ateliers- page évolutive-

Partager cet article
Repost0
24 février 2016 3 24 /02 /février /2016 11:19

 

Février- Mars 2016, des temps d'écriture et de rencontres. 

Rencontres graphiques et musicales, dans un bar, dans une tour galerie exposition, dans une librairie-goûter. 

 

Invitations à écouter, échanger.

LECTURE  MUSICALE de Des Ils et des Elles  avec Rozenn Guillot musicienne

VENDREDI 4 MARS 20h30 à la librairie ParChemins de Saint Florent le Vieil. 

Voix croisées, sons surprises ...

De l'écriture, de la lecture, de la musique et des photos.
De l'écriture, de la lecture, de la musique et des photos.De l'écriture, de la lecture, de la musique et des photos.
De l'écriture, de la lecture, de la musique et des photos.

Invitations à écrire, échanger.

ATELIER ECRITURE  Passé murmuré autour  des créations de Caroline Manas.

SAMEDI 27 FEVRIER 15 h à la Tour Saint Aubin à Angers.

Voir ici : -le-passe-murmure.

Il reste encore quelques places ... 

De l'écriture, de la lecture, de la musique et des photos.De l'écriture, de la lecture, de la musique et des photos.
De l'écriture, de la lecture, de la musique et des photos.De l'écriture, de la lecture, de la musique et des photos.

Invitation souvenir - lecture : 

C'était le mardi 9 février au BAR LE GECKO

Lectures des textes écrit en atelier d'écriture autour des photos d'Alain Fournier. 

Voir ici : -vernissage-photos-lecture-textes-

Pourtant 

On n'aurait pas cru
tant la minute d'avant
On n'aurait pas cru
tant le brouhaha dans le bar
la minute d'avant
On n'aurait pas cru
et pourtant
soudain le silence
A ne pas entendre une mouche voler
non il n'y en avait pas
mais nous entendre nous
nous écouter nous.

 

Textes en libre consultation  au bar culturel du Gekco 94 rue Rabelais  à Angers jusqu'au 4 mars, jour du décrochage de l'expo d'Alain Fournier et bientôt sur nos sites respectifs. 

Photos de Marc Leriche
Photos de Marc Leriche
Photos de Marc Leriche
Photos de Marc Leriche
Photos de Marc Leriche
Photos de Marc Leriche

Photos de Marc Leriche

Prochains ateliers in situ : 

Dimanche 20 mars : Notre printemps à nous ! Notre votre poésie ! Sur les traces des poésies et livres d'artistes exposés au moulin de Villevêque.

VOIR en cliquant ici villevêque/caractères/10155131670753084

et ici pour les modalités de l'atelier : notre-printemps-notre-votre-poesie-ce-dimanche-20-mars-un-atelier-poesie-a-villeveque.

Samedi 23 avril : Dans les basses vallées angevines, entre ptrimoine naturel et historique. Vieux Cantenay.

Samedi 21 mai : Festival photo Influences belges, exposition plein air, parcours et arrêt sur 5 photographes. 

Samedi 18 juin : en attente de confirmation

Partager cet article
Repost0
22 avril 2015 3 22 /04 /avril /2015 19:42

Hier c'était la grandeur du lieu, des stands partout.

Aujourd'hui on prépare l'intimité de l'espace.

Pas d'allées, juste une PORTE OUVERTE côté cour et

une autre côté jardin.

Deuxième balade du recueil de nouvelles.

Chloé l'a accompagné pour la première.

Annelyse l'accompagnera pour la seconde.

 

L'illustration d'Annelyse pour la nouvelle " La lune "

L'illustration d'Annelyse pour la nouvelle " La lune "

La parution du recueil de nouvelles- Recueil illustré -
Avec Chloé. c'est elle, la couverture et les nouvelles " Au cul de la barrique " et " La voie lactée "
Avec Chloé. c'est elle, la couverture et les nouvelles " Au cul de la barrique " et " La voie lactée " Avec Chloé. c'est elle, la couverture et les nouvelles " Au cul de la barrique " et " La voie lactée "
Avec Chloé. c'est elle, la couverture et les nouvelles " Au cul de la barrique " et " La voie lactée "

Avec Chloé. c'est elle, la couverture et les nouvelles " Au cul de la barrique " et " La voie lactée "

La parution du recueil de nouvelles- Recueil illustré -
La parution du recueil de nouvelles- Recueil illustré -
La parution du recueil de nouvelles- Recueil illustré -

" Des Ils et des Elles "

Des histoires de rencontres furtives, à la folie ou pas du tout.

Des rencontres où le lieu de vie qu'il soit d'ancrage ou d'errance, est point de départ de l'histoire.

Chacune des nouvelles est illustrée.

Merci à Chloé Grosvalet, Juliette Pinoteau, Christophe Bell-Oeil, Christophe Alline, Fred Sochard, Elizabeth Wood Morgan, Béatrice Fortin, Marie-Pierre Olivier, Annelyse Bournand.

On vous laisse découvrir !
On vous laisse découvrir !
On vous laisse découvrir !

On vous laisse découvrir !

Partager cet article
Repost0

Présentation

Rechercher